🇨🇭 La Suisse à vélo

La Suisse est un pays parfait pour ceux et celles qui veulent pratiquer le vĂ©lo : que ce soit le vĂ©lo de route, le vĂ©lo en ville ou Ă  la montagne. Elle s’est dotĂ©e d’une application “Suisse mobile”, un outil utile si vous souhaitez suivre les routes nationales et rĂ©gionales ou locales.

Voici le guide vélo avec toutes les informations pratiques pour voyager en Suisse.

Carte de la Suisse à vélo

La Suisse est un pays fĂ©dĂ©ral* composĂ© actuellement de 26 cantons (dĂ©coupage administratif), oĂą l’on y parle officiellement quatre langues : l’allemand, le français, l’italien et le romanche (langue latine). Dans les faits, la majoritĂ© de la population parle allemand ou français.

Il y a environ 8,5 millions d’habitants en Suisse : outre les grandes villes (Zurich, Lausanne, Genève, Berne, Bâle, Lucerne, etc.), une partie consĂ©quente de la population vit dans les zones rurales ; selon moi, on peut partiellement l’expliquer par l’attachement aux terres, Ă  l’accès aisĂ© aux villes avec le rĂ©seau dense de trains et bus, les routes en bon Ă©tat, les commerces de proximitĂ© et les facilitĂ©s (Ă©cole, sport et culture, etc.) en campagne.

*Depuis 1843 mais a conservé sa dénomination de confédération par tradition

Infos générales pour rouler à vélo en Suisse

Les routes spécifiques aux cyclistes comme les routes partagées sont bien entretenues en Suisse.

De manière gĂ©nĂ©rale, il y a une courtoisie mutuelle entre automobilistes et cyclistes. Attention toutefois entre Lausanne et le Valais : ce sont des rĂ©gions de vin et donc de consommation de vin, notamment lors d’un weekend ensoleillĂ©. Il faut dès lors ĂŞtre plus vigilant aux conducteurs sur des routes Ă©troites.

Sur le chemin, on retrouve dans quasiment chaque ville et village, une fontaine d’eau potable. Vous pouvez Ă©galement demander aux locaux : nombreux sont les Suisses qui font du vĂ©lo, de la randonnĂ©e ou un autre sport de plein air et ils ne seront donc pas contraire Ă  vous remplir la gourde d’eau ou Ă  vous indiquer la fontaine publique.

Intermodalité en Suisse

Intermodalité avec le vélo en Suisse

Pour arriver en Suisse en transport en commun, il est possible de mettre son vélo

  • Bus : dans/Ă  l’arrière des bus Flixbus (certains ont des crochets prĂ©vus Ă  cet effet), moyennant un supplĂ©ment vĂ©lo. si le vĂ©lo est/doit ĂŞtre mis en soute, il faut prĂ©voir une caisse ou une housse.
  • Avion : il est Ă©galement possible d’emporter son vĂ©lo avec des compagnies d’avion, moyennant supplĂ©ment. La plupart des compagnies demande de dĂ©monter le guidon et les pĂ©dales et certaines demandent de le mettre dans une caisse ou une housse

Dans le pays, il est possible de mettre son vélo dans les transports en commun suivants :

  • dans la plupart des trains : il faut acheter un billet vĂ©lo (le billet journalier peut ĂŞtre plus avantageux). Le nombre de places vĂ©lo est limitĂ©. Attention donc pendant les vacances scolaires
  • Bus : Ă  l’arrière des cars postaux.
  • Autres : dans les stations touristiques, il est parfois possible d’accrocher le vĂ©lo au tĂ©lĂ©phĂ©rique ou certaines stations prĂ©voient des bus pour revenir en station (comme Verbier).

Un service des chemins de fers suisse permet d’expĂ©dier son vĂ©lo : vous pouvez envoyer votre vĂ©lo d’une gare Ă  une autre pour 18 CHF (prix : 2019). Toutes les gares ne sont pas Ă©ligibles

En pratique

roule Ă  droite
1EUR = 1,10-1,20CHF (franc suisse)
allemand, français, italien et romanche

prise de type J
remarque : les prises C qu’on utilise en Europe (2 bouts fins) sont compatibles dans les prises Suisse), pas les E et F.
Prise de type J

Coin des réductions

Les itinéraires cyclables en Suisse

Il y a de nombreux itinéraires cyclables en Suisse :

  • nationaux, de 1 Ă  9 : comme la route nationale 1 (qui correspond Ă  la l’EurovĂ©lo 17) ou la route nationale 3 (qui correspond Ă  l’EurovĂ©lo 5);
  • rĂ©gionaux, route entre 10 et 99 ;
  • locaux, dont le numĂ©ro est au-delĂ  de 100.

Les itinéraires nationaux sont les routes rapides entre les grandes villes du territoire fédéral, tandis que les routes régionales et locales font des détours vers des villes et villages.

Au-delà de cette numérisation des routes, les pictogrammes sur les panneaux de signalisation indique également la difficulté (voir ci-dessous) : un vélo classique pour des routes faciles, un vtt pour les routes sportives. Il y a parfois un panneau avec un roller, qui indique une route goudronnée et donc une route partagée avec les voyageurs en patins à roulettes.

L’application Suisse mobile

Logo de l'application Suisse MobileL’application Suisse mobile est le couteau multi-fonction de la mobilitĂ© douce en Suisse. Elle permet de trouver non seulement les routes nationales, rĂ©gionales et locales Ă  vĂ©lo mais aussi, les itinĂ©raires Ă  pieds, Ă  vtt, en rollers ou encore en canoĂ«.

Il y a une version gratuite et payante :

  • Suisse Mobile : la version gratuite permet notamment de visualiser les itinĂ©raires, ainsi que la gĂ©olocalisation (si connectĂ© Ă  un rĂ©seau et le GPS activĂ©), de voir les arrĂŞts de transports publics et leurs horaires;
  • Suisse Mobile Plus : la versions payante permet en plus de tĂ©lĂ©charger les cartes (et donc de pouvoir les consulter hors ligne), et de prĂ©parer et enregistrer vos parcours itinĂ©raires personnalisĂ©s et d’avoir diffĂ©rentes mesures (distance, dĂ©nivelĂ©, etc.)

TĂ©lĂ©charger l’application Suisse Mobile sur Google play ou sur l’App store

Les panneaux de signalisation en Suisse

La Suisse a une politique forte d’investissement pour la mobilitĂ© douce : une politique volontariste qui permet d’avoir une rĂ©seau bien balisĂ© et bien pensĂ©. Bien que cela puisse arriver, il est donc rare qu’on se trompe d’itinĂ©raire. MĂŞme lorsqu’il y a des travaux, des panneaux de redirection avec les mĂŞmes balisages sont prĂ©vus.

Le balisage des itinĂ©raires cyclables est uniforme dans toute la Suisse : un panneau rouge foncĂ© avec soit une destination, soit “champs de dĂ©signation” (un numĂ©ro d’itinĂ©raire et le nom de l’itinĂ©raire), soit les deux.

Il y a deux types de routes cyclables, correspondant à la couleur de fond du champ de désignation :

  • bleu clair et le pictogramme d’un vĂ©lo : ne demande pas de condition physique particulière, revĂŞtements gĂ©nĂ©ralement en bitume ou bĂ©ton. Les routes sont en principe :
    • soit rĂ©servĂ©es aux piĂ©tons et aux vĂ©los ou vĂ©hicules faiblement motorisĂ© ;
    • soit des pistes cyclables Ă  cĂ´tĂ© de routes très frĂ©quentĂ©es, ils prennent en gĂ©nĂ©ral la forme de pistes ou bandes cyclables
    • il se peut aussi que ce soit des routes secondaires (comme de Lausanne Ă  Vevey).
  • jaune ocre et le pictogramme d’un vtt : terrain accidentĂ©, pas forcĂ©ment de revĂŞtement, nĂ©cessite une bonne condition physique,  il faut parfois pousser ou porter son vĂ©lo par endroit

A cela, on peut rajouter le champ de couleur violet et le pictogramme d’un patin : ce sont des routes qui sont Ă©galement accessibles aux vĂ©los avec un revĂŞtement en bitume ou bĂ©ton, avec une faible pente, dans des zones 30 par exemples.

Note : les panneaux de fond jaune sont destinés aux marcheurs.

DĂ©couvrez-en
davantage !

Il n'y a actuellement aucun article lié à cette page.

Continuez l'aventure !

Gardez le contact sur la page facebook, partagez des conseils de vélo tourisme sur la page dédié et retrouvez de belles photos de voyage sur instagram